ANIFILM

ANIFILM


La 8e édition du festival international du film d’animation ANIFILM se tient à Třeboň du 2 au 7 mai et présente dans sa section compétitive cinq films français.
Parmi les plus appréciés, La Tortue rouge de Michael Dudok de Wit qui a déjà remporté le Prix spécial du Jury dans la section Un Certain regard à Cannes 2016 et qui a été nominé aux Oscars 2017 et aux César 2017, ainsi que le premier long métrage de Claude Barras Ma vie de Courgette. Cette histoire intimiste sur la force d’amitié, d’amour et de la solidarité entre les petits héros qui se sont trouvés par la force du destin au foyer pour enfants a emporté deux Césars 2017 (Meilleur film d’animation, Meilleure adaptation). La section compétitive de longs métrages présente également le dernier film de Jean-François Laguionie, un récit philosophique d’une grande douceur picturale Louise en hiver, ou encore la métaphore sur la nature humaine La jeune fille sans mains de Sébastien Laudenbach distingué en 2016 par la mention du jury du festival du film d’animation d’Annecy.
La section compétitive des courts métrages propose dix films français, dont par exemple Le Pont Mirabeau de Marjorie Caup, Les Animaux domestiques de Jean Lecointre ou encore une coproduction franco-tchèque Time Rodent de Ondřej Švadlena.

Au total, le festival présente cette année 38 films français et accueille 11 professionnels français du cinéma d’animation. Le jury du long métrage et présidé cette année par le réalisateur et scénariste Stéphane Aubier (Panique au village, Ernest et Célestine, La Bûche de Noël).

www.anifilm.cz