8. jour de la guerre

8. jour de la guerre
(République tchèque, 2022, 93 min)

De Oksana Moiseniuk


Prochaines séances

Cela fait exactement une semaine que la guerre a commencé en Ukraine, mais les huit caméras ne sont pas au milieu de la guerre, mais à Prague avec des représentants de la diaspora ukrainienne. Ils vivent et travaillent en République tchèque depuis longtemps, mais ils ont des liens forts avec leurs racines. La campagne militaire russe contre leur patrie bouleverse leur monde du jour au lendemain, et chacun réagit à la nouvelle situation à sa manière.  

À travers les écrans de leurs téléphones portables, ils sont constamment bombardés d'images horribles de leur pays d'origine, et ils font littéralement l'expérience directe qu'il est impossible d'échapper à l'histoire. 

Le premier long métrage documentaire de la réalisatrice ukrainienne Oksana Moiseniuk a été réalisé en une seule journée et nous ramène à une époque que nous n'oublierons jamais - les premiers jours de la guerre moderne au cœur de l'Europe.


DÉCLARATION DU DIRECTEUR "Le 8e jour de la guerre, en fait, ne porte pas sur la guerre, mais sur l'impact de ses débuts sur la diaspora ukrainienne en République tchèque. L'idée m'a frappé comme un éclair le sixième jour après l'invasion russe, alors qu'en tant que représentant de notre communauté, j'étais en contact permanent avec d'autres Ukrainiens vivant en République tchèque depuis longtemps. Nous avons organisé des collectes humanitaires, recueilli des gilets pare-balles pour l'armée et des médicaments pour les civils, récupéré des réfugiés ukrainiens à la frontière, les avons aidés à se loger et à s'enregistrer, etc. Toute la terreur, la peur et l'impuissance de ce qui se passait dans notre patrie se sont traduites par une consolidation des forces et une aide de l'arrière-garde tchèque. Et à un moment donné, j'ai réalisé que je vivais comme dans un film et qu'en tant que documentariste, je n'avais tout simplement pas le droit de ne pas le filmer !

Le film se déroule en République tchèque, mais il y a des milliers d'Ukrainiens comme lui aux quatre coins du monde. Que le documentaire soit une ode à eux. À ceux de mes concitoyens qui vivent à l'étranger depuis longtemps, mais qui sont à jamais liés à l'Ukraine par des racines fortes et profondes."

La réalisatrice, journaliste et productrice Oksana Moiseniuk est née en Ukraine, où elle a étudié le journalisme. Elle vit et travaille en République tchèque depuis de nombreuses années. Elle travaille actuellement à un documentaire sur les travailleurs ukrainiens en République tchèque.

Réalisé par Oksana Moiseniuk

Producteur : Oksana Moiseniuk, Elisey Mashchenskiy

Filip Strakoš, Barbara Aradská, Jan Šípek, Petr Salaba, Veronika Janečková

Montage : Šimon Špidla, Tomáš Bojar

sound Design: Martin Stýblo