Transformations – Évaporations – Mélanoses

Transformations – Évaporations – Mélanoses
(République tchèque, 2017, 7 min)

De Michal Kindernay


Sans dialogues

Festival Film & Architecture

Ce court-métrage sera projeté avant le film "25 Bis" à 18h30 et "Lucien Hervé" à 20h30. 

"Transformations - Évaporations - Mélanoses" joue avec les thèmes de l’exploitation abusive des ressources naturelles, de leur transformation en diverses formes d’énergie et de l’héritage de l’architecture industrielle (entre autres). Son fil directeur est l’eau, ses métamorphoses et ses diverses formes pendant sa traversée d’un cycle, certes naturel, mais déformé par la civilisation. L’eau cendrée, « noire », fortement polluée qui s’écoule de l’une des centrales électriques situées dans la région de Most est, symboliquement, l’un des ingrédients qui génèrent une erreur du système et perturbent le cercle fermé de l’harmonie naturelle avec les lois de la nature. L’exploitation des ressources naturelles et leur transformation consécutive en une énergie sale, associée à de nombreux effets indésirables, débouche sur une disharmonie irréversible. De plus, d’autres éléments non-écologiques de la complexe chaîne industrielle occasionnent une détérioration permanente des écosystèmes et une désorientation spirituelle de l’homme.

Ce court-métrage au récit libre est composé de plusieurs tableaux minimalistes qui alternent selon un certain schéma analogique. Les images d’eau cendrée noire succèdent aux prises de vue affichant des eaux sombres, un sanctuaire industriel utopique, des ouvrages hydrauliques et le transport sur l’eau. L’énergie produite de façon naturelle ou artificielle et les panoramas industriels, naturels et générés insufflent un sentiment omniprésent d’angoisse superficielle.

Festival Film & Architecture